French English Vietnamese
« Si tu en as le moyen, ne refuse pas de faire du bien à celui qui est dans le besoin » (Proverbe biblique)
 
"Etre soutenu pour mieux soutenir"

        En ces périodes difficiles pour beaucoup de personnes il est parfois important d’avoir des éléments concrets à étudier et à proposer. Le projet MAP est une action qui associe à la fois la technique et le social dans un pays en grande difficulté.

        Aujourd’hui ce projet est riche de sa variété, mais aussi de ses soutiens. 

        Ainsi, vous pouvez vous aussi être acteur du projet par le don, le relai vers votre entreprise, le volontariat ponctuel, être technicien-conseil … et courroie de transmission.

        La Gerbe est une association loi 1901 créée en 1988, reconnue d’intérêt général, habilitée à délivrer des reçus fiscaux (articles 200 et 238 b du CGI) ; réduction d’impôt de 66% (60% pour les entreprises).

 
POUR LA FRANCE :

L'ONG "Electriciens sans Frontières" pour la partie production électrique et distribution de l'eau potable : fourniture du matériel, formation des enseignants des lycées partenaires, maîtrise d'oeuvre du chantier pilote. 

Le cabinet d'architecture BLANCO de Bruxelles pour le dossier du permis de construire qui a été déposé à Douala en décembre 2016. Grâce à lui, le bâtiment va bénéficier de la garantie décennale.


Le Club Rotary d'Alès a été sensibilisé à cette action qui correspond bien à leur éthique ; grâce à son équipe motivée pour réussir, le dossier va être présenté à la fondation internationale du Rotary aux Etats-Unis. Le soutien financier sera utilisé pour la construction du bâtiment et l'équipement agroalimentaire de l'atelier de déshydratation.


Dans le cadre d'un projet d'étude de 3è année, un groupe de 6 étudiants de l'option "Energie" de l'Ecole des Mines d'Alès a réfléchi à une solution innovante d'un mix énergétique permettant de produire de l'air chaud pour alimenter les déshydrateurs. En effet les déshydrateurs industriels sont des matériels qui consomment beaucoup d'électricité ; il nous faut donc concevoir un système qui économise cette énergie qui fait tant défaut dans ces régions ! Ce partenariat est très encourageant et prometteur pour la suite ...


Les relations sympathiques avec certains techniciens, spécialistes de haut niveau dans le domaine de la déshydratation, contribuent à développer cette partie innovante que nous souhaitons ; la déshydratation est un phénomène complexe à modéliser, et nous devons garder en mémoire que ce process sera fait de façon artisanale, avec plusieurs produits locaux (manioc, banane plantain, cacao, etc ...). Les données publiques de cet organisme, validées par des expériences de terrain, nous aident grandement. 


 

Déjà impliqué dans des actions humanitaires, le département Génie Civil de l'IUT de Nîmes nous a aidé dans le dimensionnement de la structure bois du bâtiment.


 

Le coeur de cet ingénieur conseil en informatique a parlé ; il a financé la réalisation de ce site internet.


 

La société TDEAU ; fort de son expérience et de son réseau professionnel, P. Sartori nous propose d’étudier et fournir les matériels nécessaires au traitement de l’eau.

http://www.tdeau.com/


 

Nexans est une entreprise française présente dans l'industrie du câble. Elle en est l'un des leaders mondiaux. https://www.nexans.fr/

Extrait de son code d’éthique : « Présent dans de nombreux pays, le Groupe Nexans partage et soutient les mêmes valeurs fondamentales dans la façon dont il conduit ses activités dans le monde, avec le niveau d’exigence le plus élevé en terme de sécurité, d'intégrité, de respect et de valorisation de l'environnement et des personnes, des clients, de nos partenaires commerciaux et de tous nos actionnaires. »

La fondation Nexans nous a alloué 10.000 €.




 

Nous pouvons citer également les structures professionnelles suivantes :

 - le CFA de la CCI d'Alès pour des dons de matériels de cuisine

 - le collège Racine d'Alès pour des dons de matériels scolaires (livres et ordinateurs)

 - Océane, une étudiante de l'Ecole Supérieure d'Agronomie s'est portée volontaire bénévole pour effectuer son stage de 2è année à  FARESO en 2016 ; pendant 2 mois elle a ainsi fait un 1er bilan de la production agricole tout en étant un soutien à l'ensemble des  jeunes du centre ; ce "don" a été apprécié à sa juste valeur par toute l'équipe de FARESO.

 - Quatre étudiants de 1ère année de l'Ecole des Mines d'Alès, membres de l'ONG "Ingénieurs sans Frontières" se sont proposés pour  réaliser leur stage "ouvrier" de 5 semaines à FARESO en juillet 2017.


 

Et nous sommes reconnaissants du soutien concret de nos amis :

 - Gilles Fras pour son expertise sur la modélisation des transferts thermiques,

 - Patrice Gras qui se propose comme chef de chantier pour une partie de la construction du bâtiment à FARESO,

 - Nathalie Caubert-Broche pour son aide efficace grâce à ses compétences en informatique, 

 - et les amis (donateurs ou pas) qui se reconnaîtront dans ce message qui, par leurs encouragements, contribuent à l'avancement de ce projet dans la confiance.

 

 

POUR LE CAMEROUN :

 

La direction du centre d’accueil (Jocanto et son épouse Marie-Claire) est qualifiée pour son activité (diplôme français d'éducation spécialisée) ; elle est agréé par  le ministère des affaires sociales du Cameroun.

La reconnaissance de son action auprès de ces jeunes défavorisés (scolarisation et apprentissage d'un métier) a permis de rassembler des soutiens locaux comme :

- L’ingénieur agronome Alphonse Azebaze pour son soutien dans l'activité agricole de FARESO

- Les lycées professionnels  de N’Kongsamba 2 , Soka Bongué et Manengolé,

- Le club Rotary de Douala,

- et les autorités locales (sénateur, etc ...) qui soutiennent ce projet car elles ont bien compris les enjeux fondamentaux de la réussite de ce projet pour FARESO et le village N'Tolo.